fbpx

LA FERME DE MAGNANTRU

La transmission d’une ferme pleine d’avenir agro-écologique !

 

La Ferme de Magnantru c’est une belle histoire qui était racontée jusqu’alors par Cathy et Jean-Pierre Charles. Cela fait plusieurs dizaines d’années qu’ils y travaillent et y prennent soin de la terre. Le couple a développé une activité agricole diversifiée avec vente à la ferme et transformation sur place. Il y a quelques années, au moment de penser leur retraite, Cathy et Jean-Pierre se sont rendu compte qu’il allait être compliqué pour eux de trouver des repreneur·ses capable d’assurer un tel investissement financier et la pérennité des activités en place.

Aujourd’hui, et ce grâce à la communauté d’investisseur·ses de Fermes En ViE, l’histoire de cette ferme continue avec Camille et Raphaël !

Vous souhaitez participer au financement de nos prochaines fèves ?

🚜  La Ferme de Magnantru c’est….

Proche d’un bassin de vie important, cette ferme en bio depuis 12 ans et aux haies conservées, offre un cadre de vie agréable :

    • 47 hectares à moins de 30 minutes de Niort ;
    • Une ferme en agriculture biologique, diversifiée avec dans un premier temps une activité d’élevage bovin, d’élevage d’oies et grandes cultures ainsi qu’une activité de chambre d’hôte ;
    • Un circuit de vente déjà établi permettant une bonne valorisation des productions ;
    • Un magasin à la ferme ainsi qu’un atelier de transformation permettant d’augmenter la valeur ajoutée des produits.
    • Un développement possible d’activités de paysan·ne boulanger·ère, de maraîchage et d’apiculture.

    Quel est le modèle de transmission de Fermes En ViE ?

    Fermes En ViE accompagne des porteurs de projet à s’associer et à s’installer sur des fermes en agro-écologie :

    • en identifiant des fermes à reprendre, en faisant appel à l’épargne citoyenne afin d’acheter la ferme et les terres et de les mettre à disposition de porteur·ses de projet via un bail rural environnemental avec option d’achat ;
    • en les mettant en relation avec d’autres associé·es si nécessaire ;
    • en les aidant dans la structuration de leur projet – sur les aspects juridiques et humains en particulier.

    👩🏼‍🌾 👨🏻‍🌾 Camille et Raphaël comme porteur·ses de projet référent·es

    La ferme va dans un premier temps être reprise par un couple d’agriculteur·rices, Camille et Raphaël. Le couple va garder les activités déjà en place (élevage bovin, grandes cultures, agri-tourisme, transformation et vente à la ferme) et introduire l’élevage d’oies. 

    Extrêmement enthousiastes face au cadre de Magnantru, qu’il et elle connaissent depuis quelques années, et devant le potentiel d’activités de transformation, de vente à la ferme et d’agri-tourisme, ils étaient la paire parfaite pour prendre le relais de Cathy et Jean-Pierre Charles et assurer la pérennité des activités de Magnantru.

    Camille et Raphaël sont tous deux non issu·es du monde agricole. À eux deux ils cumulent plus de 18 ans d’expérience agricole, on peut dire que Magnantru est entre de bonnes mains ! Cela fait environ 4 ans qu’ils ont pour projet de s’installer ensemble et qu’il et elle ont tout doucement entamé les démarches :

    “Ayant dans l’idée de nous installer en polyculture-élevage et transformation à la ferme depuis quelques années, nous avons attendu de trouver le site parfait pour mener à bien notre projet. La ferme de Magnantru correspondait totalement à nos attentes. Cependant le prix d’achat pour la reprise d’une exploitation était un frein pour nous.

    Après plusieurs entretiens nous avons décidé de travailler avec Fermes En ViE pour différentes raisons. D’abord la facilitation de l’accès au foncier. La location puis l’achat possible à titre personnel (non obligatoire) au bout de 7 ans nous apportent une souplesse économique non négligeable dans les premières années d’activités. Ensuite l’accompagnement personnalisé en collaboration avec d’autres acteur•rices de l’installation, de l’étude économique à la réalisation concrète du projet.

    Dans notre cas, avoir un soutien sur les plans purement économiques et juridiques nous permet de nous investir plus sereinement dans ces étapes complexes.”

    Ce n’est qu’une étape dans la reprise et Camille et Raphaël sont très ouvert·es à l’idée de potentielles futures activités complémentaires sur la ferme avec d’autres porteur·ses de projet comme du maraîchage, de la boulange ou de l’apiculture. 

    Camille, Raphaël et leurs génisses 

    Vous êtes maraîcher·ère et souhaitez vous installer à Magnantru ?

    🧐  Quel est l’intérêt d’une ferme diversifiée en polyculture-élevage ?

    💡 Une ferme en polyculture-élevage est une ferme qui conjugue cultures animales (élevage de vaches, moutons, chèvres, porcs, poulets, etc.) et cultures végétales (céréales, légumes, fruits, etc.). C’est sur ce modèle que reposent les fermes de FEVE et ce pour plusieurs raisons écologiques et économiques :

    1. Une auto-suffisance renforcée

    → L’alliance entre animal et végétal permet de boucler le cycle des nutriments (fourrage et alimentation des animaux cultivés sur place, engrais pour le maraîchage obtenu grâce aux déjections animales, etc.)

    a. Une empreinte carbone réduite grâce à la disponibilité des ressources sur place (pas besoin d’importer du soja, des graines ou de l’engrais)

    b. Des coûts plus stables grâce à la baisse des achats d’intrants à l’extérieur (dont les prix dépendent des variations des cours) 

    2. Une meilleure résistance aux aléas climatiques et économiques

    → En favorisant la production sur de multiples espèces animales et végétales, la ferme est plus résiliente en cas de fortes variations climatiques mais aussi économiques. 

    3. Une biodiversité préservée 

    La diversité des espèces cultivées et l’entretien des prairies naturelles et des haies favorisent le développement d’une biodiversité riche et variée. 

    4. Une limitation naturelle des intrants

    → L’alternance de cultures fourragères (pour nourrir les bêtes) aux cultures de ventes permet de limiter les mauvaises herbes, les maladies et la présence de ravageurs.

    Nos fermes suivent les principes de notre charte agro-écologique qui est signée par toutes les personnes souhaitant s’installer avec Fermes En ViE.

    🙌  Pourquoi ce projet a-t-il plu à notre communauté ?

    Un projet agro-écologique et diversifié avec un fort potentiel de développement ;

    Un projet solide avec des futur·es agriculteur·rices expérimenté·es et connaissant bien la ferme ;

    Un projet local ancré dans le territoire qui va apporter du dynamisme à l’offre alimentaire en place.

    📣  Des investisseur·ses FEVE témoignent !

    Fermes en Vie est un projet audacieux contribuant au redéveloppement de l’agriculture « moderne » dans un sens qui la réconcilie avec l’environnement.

    Marine D.-C.

    Nous sommes arrivés à un moment de notre vie où nos investissements doivent faire sens en plus d’être sécurisés pour nos enfants. L’agriculture en France a besoin de se réinventer, Fermes En ViE, avec son équipe de Top gun, peut y parvenir. Nous sommes donc heureux et fiers de prendre part à cette initiative tout en investissant dans un très beau domaine plein de potentiel.

    Amélie F.

    A la recherche d’investissements diversifiés, j’ai eu l’occasion de connaître Fermes en Vie, via l’un de ses cofondateurs, Marc Batty. Son approche intelligente et non dogmatique du monde agricole m’a immédiatement séduit ! L’occasion était belle de participer à ce premier projet à travers l’acquisition en GFA du foncier de Magnantru : financièrement et à long terme, l’investissement peut avoir un vrai sens. Alors que socialement et économiquement, il donne aux nouveaux exploitants la possibilité de se lancer dans cette aventure. Beau pari qui, s’il est bien accompagné, peut devenir un bel exemple du fonctionnement collaboratif de la ferme de demain. Florence et moi sommes très heureux de les accompagner !

    Arnaud B.