La ferme de Dormeilloux

La ferme de Dormeilloux est historiquement une ferme herbagère spécialisée en équin. Christine et Jérémy ont repris la ferme avec l'objectif de la convertir en Bio. Ils vont poursuivre l’activité actuelle d’élevage équin et permettre l’installation d'un atelier en bovin viande.

Suivez Christine et Jérémy sur les réseaux sociaux

Département
Dans l'Orne, en Normandie
Surface
73 hectares
Pratique agricole
Système 100% herbager en pâturage tournant, conversion en bio
Ateliers
Bovin viande, activité équine
Pourquoi FEVE a investi ?
La ferme de Dormeilloux
Une situation idéale
La ferme de Dormeilloux est une très belle ferme de 73 hectares située à Buré à 25 min d'Alençon dans l'Orne (61)
Des ateliers déjà en place
L'atelier principal sur cette ferme est une activité équine, Christine et Jérémy poursuivent cette activité en développant aussi un atelier de bovin viande.
Un système 100% herbager
Ils ont la chance d'avoir un parcellaire groupé avec des prairies permanentes et quelques parcelles cultivables qui facilitent ce système en pâturage tournant.
Une conversion en bio
La ferme n'était pas en bio avant l'acquisition, ils ont enclenché la conversion vers une agriculture biologique dès les premiers jours de leur installation.
A la rencontre de
Christine et Jérémy
Christine, peux-tu nous parler de votre projet d'installation ?

Depuis 2016, j'étais déjà installée en location sur une ferme à proximité de La Ferme de Dormeilloux. C'est une petite surface avec 35 vaches allaitantes. Il me fallait plus d'espaces pour mieux valoriser ma production. Jérémy, lui était ouvrier agricole dans une ferme qui fait de la vente directe.

Pendant des années, on a cherché une structure qui pouvait nous accueillir tous les deux. La ferme de Dormeilloux était à 1,5 kilomètre de la ferme que j’exploite et elle a une maison d'habitation, c'était inespéré.

Comment FEVE vous a aidé dans votre projet ?

La SAFER nous avait déjà attribué la ferme car le projet d’installation de Jérémy combiné avec mon CV et mon expérience dans l’équin ont fait que notre candidature collait parfaitement aux besoins de cette ferme. Mais nous n'étions pas en capacité financière d’acheter toute la ferme. J’ai lu un article qui parlait de FEVE et des jeunes qui s’étaient installés grâce à cette solution de financement. Les premiers contacts avec l'équipe ont été super, j’ai eu tout de suite une écoute. L’étude du projet a été rapide, j’ai pu donner une réponse à la SAFER. Entre le premier contact avec FEVE et la réponse, en un mois, le dossier a pu aboutir. C’est la réactivité de l’équipe FEVE qui a mené à la réussite du projet.

Que pensez-vous de la démarche agroécologique ?

La conversion Bio, c'est un de nos objectifs depuis le départ, on a enclenché la conversion dès l'accord de la SAFER. Sur la ferme où je suis installée en location, je suis déjà en agriculture bio donc on connaît le cahier des charges, les contrôles, etc. Quand on a signé l’acte de vente, ça a été bien re-dit que notre projet allait être aligné sur l’agriculture biologique. On se bat pour garder des surfaces en herbes, pour que ça reste boisé et bocageux. On est dans une région où l’agroforesterie n’est pas toujours au centre des exploitations. On est contents de préserver ces surfaces-là, c’est très important.

Vous avez aussi un projet de ferme à financer ?

Comme Christine et Jérémy, envoyez une demande à FEVE pour soumettre votre projet à notre équipe.

A la rencontre de
Christine et Jérémy
La conversion Bio, c'est un de nos objectifs depuis le départ, on a enclenché la conversion dès l'accord de la SAFER.
Christine, peux-tu nous parler de votre projet d'installation ?

Depuis 2016, j'étais déjà installée en location sur une ferme à proximité de La Ferme de Dormeilloux. C'est une petite surface avec 35 vaches allaitantes. Il me fallait plus d'espaces pour mieux valoriser ma production. Jérémy, lui était ouvrier agricole dans une ferme qui fait de la vente directe.

Pendant des années, on a cherché une structure qui pouvait nous accueillir tous les deux. La ferme de Dormeilloux était à 1,5 kilomètre de la ferme que j’exploite et elle a une maison d'habitation, c'était inespéré.

Comment FEVE vous a aidé dans votre projet ?

La SAFER nous avait déjà attribué la ferme car le projet d’installation de Jérémy combiné avec mon CV et mon expérience dans l’équin ont fait que notre candidature collait parfaitement aux besoins de cette ferme. Mais nous n'étions pas en capacité financière d’acheter toute la ferme. J’ai lu un article qui parlait de FEVE et des jeunes qui s’étaient installés grâce à cette solution de financement. Les premiers contacts avec l'équipe ont été super, j’ai eu tout de suite une écoute. L’étude du projet a été rapide, j’ai pu donner une réponse à la SAFER. Entre le premier contact avec FEVE et la réponse, en un mois, le dossier a pu aboutir. C’est la réactivité de l’équipe FEVE qui a mené à la réussite du projet.

Que pensez-vous de la démarche agroécologique ?

La conversion Bio, c'est un de nos objectifs depuis le départ, on a enclenché la conversion dès l'accord de la SAFER. Sur la ferme où je suis installée en location, je suis déjà en agriculture bio donc on connaît le cahier des charges, les contrôles, etc. Quand on a signé l’acte de vente, ça a été bien re-dit que notre projet allait être aligné sur l’agriculture biologique. On se bat pour garder des surfaces en herbes, pour que ça reste boisé et bocageux. On est dans une région où l’agroforesterie n’est pas toujours au centre des exploitations. On est contents de préserver ces surfaces-là, c’est très important.

Vous avez aussi un projet de ferme à financer ?

Comme Christine et Jérémy, envoyez une demande à FEVE pour soumettre votre projet à notre équipe.

Les pratiques agro-écologiques

Maintien des prairies permanentes multi-espèces et mise en place de pâturage tournant

La prairie multi-espèces, comme son nom l'indique, associe plusieurs graminées et légumineuses ce qui permet d'accroître la résistance aux maladies ainsi qu'au stress hydrique. Cela a pour avantages d'avoir des dates d’épiaisons échelonnées, permettant une alimentation régulière en fourrage. Plus il y a d’espèces, plus la biodiversité s'accroît. Le pâturage tournant quant à lui permet d’optimiser la gestion de la ressource en herbe de l'exploitation et d'allonger les temps de pâture des animaux. Ces pratiques favorisent une bonne santé du sol, de l’herbe et une meilleure résilience face aux aléas climatiques. De plus, cela joue également un rôle de stockage de carbone, de filtration et d’infiltration de l’eau.

Implantation de haies

Cela a de nombreux bénéfices, notamment la résilience face aux aléas climatiques : vents dominants, érosion, fortes pluies, climatiseur. C'est également une amélioration du cadre paysager, un abri pour la biodiversité, et c'est un bénéfice pour le bien-être animal car l'ombrage permet une diminution de la chaleur et leur permet de s'abriter. Les haies sont aussi très importantes pour la protection de la ressource en eau.

Conversion en agriculture biologique

La ferme va passer d'une agriculture conventionnelle vers une agriculture certifiée bio et des pratiques agroécologiques. Christine et Jérémy connaissent déjà ces pratiques et le cahier des charges à appliquer, ils ont lancé la conversion dès l'acquisition.

La ferme de Dormeilloux
a cédé sa ferme grâce à FEVE
Vous avez aussi une ferme à transmettre ?

Comme , contactez FEVE pour soumettre votre projet à notre équipe.

Rejoignez les investisseurs responsables

Je voulais soutenir à ma façon les agriculteurs passionnés, qui sont de moins en moins nombreux (et de moins en moins bien payés). L’idée d’investir « en direct », d’être au plus proche des agriculteurs et de savoir comment est utilisé mon investissement (il est certain que de recevoir régulièrement des photos et vidéos de fermes financées par FEVE, met vraiment du baume au cœur 🥰)

Vanille G.

Investisseuse chez FEVE

Depuis 2023

Sensibilisé aux enjeux climatiques, je connais l'importance du secteur agricole dans la transition écologique et souhaitais y contribuer à mon échelle. Grâce à FEVE, mon argent permet aux agriculteurs de réduire leurs impacts environnementaux, et de garantir la souveraineté alimentaire de la France.

Benoît R.

Investisseur chez FEVE

Depuis 2023

Très content d'avoir investi avec FEVE. La transition agroécologique est un enjeu vital pour les humains dans le contexte actuel, qui me semble bien trop négligé au niveau politique. FEVE a le mérite de proposer une démarche concrète et pragmatique qui me semble bien pensée et sur lequel je compte bien investir progressivement dans le temps.

Bruno L.

Investisseur chez FEVE

Depuis 2023

La mission de FEVE

En France, 50% des agriculteurs vont partir à la retraite d’ici 10 ans. FEVE facilite l’installation agricole pour répondre à l’urgence du renouvellement des générations et de la transition écologique.

Nous réalisons notre mission grâce à deux puissants leviers :

  • Notre foncière solidaire qui finance l’achat des fermes grâce à l’épargne citoyenne. Elle permet aux jeunes agriculteurs d’être en location avec option d’achat et de s’installer plus facilement.
  • La Grange, notre plateforme digitale qui permet de construire et concrétiser un projet d’installation viable et durable grâce à des contenus techniques et des outils pratiques.
La carte FEVE
Explore les fèves financées et en cours de financement. Clique sur celles qui t'intéressent pour découvrir leur histoire !
La presse parle de cette fève
🚨 Appel à projets spécial agricultrice
FEVE lance un appel à projets pour financer votre ferme !
Vous voulez devenir agricultrice, vous avez trouvé une ferme et vous souhaitez la faire financer par FEVE ? Candidatez avant le 15 juin
Je candidate