Concrétisez votre projet d’installation

FEVE vous aide à construire votre parcours d’installation grâce à La Grange, notre plateforme digitale dédiée à l’installation en agroécologie.
FEVE finance l’acquisition de votre ferme en location avec option d’achat, en mobilisant l’épargne citoyenne, au service de la transition agroécologique.

Humains à la ferme

Où en êtes-vous de votre projet ?

Je souhaite découvrir votre fonctionnement

Nous vous invitons à des sessions d'échange pour vous présenter FEVE et répondre à toutes vos questions.

Je m'inscris à une session

Je cherche une ferme pour m'installer

Nous avons créé La Grange, un espace dédié aux porteurs de projet qui propose un outil de recherche de ferme et d'autres ressources sur l'installation.

Je consulte les fermes

Je souhaite financer ma ferme

Nous finançons le foncier agricole (terres + bâtiments), grâce à notre foncière solidaire, pour des porteurs de projet qui s'installe en agroécologie.

Je demande un financement

Comment FEVE peut
m'aider ?

Je m'inscris à une session
Identification et sélection de fermes

Grâce à des partenaires locaux, FEVE identifie des fermes à reprendre pour des projets diversifiés et lance des appels à candidatures sur sa plateforme La Grange.

Financement du foncier agricole

Grâce à l’épargne de citoyen·nes, la foncière solidaire achète des fermes pour un·e ou plusieurs porteur·ses de projets agricoles qui respectent notre charte agroécologique.

Location avec option d’achat

La foncière met à disposition la ferme en location pour permettre une installation plus sereine tout en laissant aux paysan·nes la possibilité de devenir propriétaires plus tard.

Ressources et communauté

Notre plateforme, La Grange, offre un accès gratuit à des outils digitaux, des ressources ainsi qu’à une communauté de porteur·ses de projets.

Les fermes financées et en cours de financement

Vous avez aussi un projet d'installation ?

Je rejoins La Grange

Ils ont réussi leur installation agricole
avec FEVE

Fin 2021, je suis tombé sur une ferme intéressante. J’avais mon expérience, mes connaissances, ma volonté de faire, mais pas du tout le financement suffisant pour réaliser un tel projet. J’ai trouvé chez FEVE une philosophie qui me plaisait et ils ont su m’accompagner pour enfin concrétiser mon projet d’installation agricole.

Pierre installé sur la Ferme des Bouriettes

Lorsque j’ai décidé de m’installer, je me suis rendu compte que je ne pourrais pas financer l’achat du foncier et des fermes en location, malheureusement il y en a très peu. C’est à ce moment là que j’ai opté pour Fermes en ViE. J’apprécie qu’on ait le choix de racheter plus tard si on en a la capacité ou alors de rester en location.

Gabriel installé sur la Ferme de Cussac

Les premiers contacts avec l'équipe FEVE ont été supers, j’ai eu tout de suite une écoute. L’étude du projet a été très rapide, j’ai pu donner une réponse à la SAFER. Entre le premier contact avec FEVE et la réponse, en un mois, le dossier a pu aboutir. C’est la réactivité de l’équipe FEVE qui a mené à la réussite du projet.

Christine installé sur la Ferme de Dormeilloux

Les questions fréquentes

Quels sont les critères de sélection de vos fermes ?

Nous privilégions les fermes qui répondent aux critères suivants :

* Ferme de 30 à 200ha
* En mesure d’accueillir un projet dont l’objectif principal sera une production nourricière (avec un mix de protéines animales et végétales)
* A proximité d’un bassin de vie
* Avec un accès à l’eau
* Dans la mesure du possible, la part d’investissement dans les bâtiments (agricoles et non agricoles) ne représente pas plus de 50% de l’investissement total

Quels sont les critères de sélection des porteurs de projet ?

La sélection des porteurs de projet s’appuie sur les critères suivants :

* le futur.e agriculteur ou la future agricultrice porte un projet agroécologique aligné avec la charte agroécologique de FEVE, portant en particulier une volonté de (i) production biologique, (ii) travail minimal du sol, (iii) développement de circuits de commercialisation en vente directe. Il s’engage sur cette charte au moment de son installation.
* il ou elle souhaite être accompagné·e dans son projet d’installation sur les aspects juridiques, économiques, techniques ainsi que sur les circuits de commercialisation (étude de marché). Le porteur de projet est libre de choisir la structure d’accompagnement de son choix.
* son prévisionnel économique témoigne d’une capacité à se verser un salaire équivalent à 1,5 SMIC à horizon 4 ans.
* il ou elle est intéressé·e pour louer le foncier dans un premier temps et intéressé·e pour un rachat ensuite. A ce titre, nous demandons une participation à hauteur de 2,5% dans la société qui détient le foncier. Cela permet aux porteurs de projet d’être impliqué dès le début dans les décisions prises sur le foncier.
* Si mise en place de collaboration sur la ferme, il ou elle souhaite être accompagné·e sur les enjeux humains liés à ce mode d’installation.

Aussi, aussi, nous privilégions des projets d'installation par des personnes ayant la capacité agricole, avec plusieurs années d’expérience pratique sur une ou des fermes. Il ne s’agit néanmoins pas de critère de disqualification.

Un ancrage préalable sur le territoire ainsi qu’un apport financier initial seront également considérés comme des plus.

Le projet, dans son ensemble sur la ferme, doit avoir une vocation nourricière.

Est-il obligatoire d'avoir la capacité agricole pour s'installer sur une fève ?

Aujourd’hui, avoir la capacité agricole n’est pas un critère indispensable pour s’installer sur une fève. Néanmoins, cela reste un critère important.

Une des raisons à cela : avoir la capacité agricole est un pré-requis pour demander la DJA (dotation jeunes agriculteurs). Or la DJA (i) permet à l’agriculteur.rice qui s’installe de bénéficier d’aides financières significatives à l’installation et (ii) donne une priorité d’accès au foncier vis-à-vis de la SAFER. Pour ces différentes raisons, si nous avons 2 profils similaires avec le 1er qui a la capacité agricole + DJA et le 2nd qui n’a pas, il est fort probable que nous accordions la priorité au 1er candidat.

À noter que la capacité agricole s’obtient de différentes manières – le BPREA en est une, ce n’est pas la seule. En particulier : (i) Elle peut s’obtenir suite à une expérience professionnelle au sein d’une exploitation agricole, de 5 ans durant les 15 dernières années, sur au moins 32 ha (article R331-2 du code rural et de la pêche maritime ) (ii) Si vous justifiez d’un an d’expérience professionnelle en agriculture (bénévolat, wwoofing, salariat, stages, etc.) vous pouvez également demander la validation de cette expérience (VAE) pour obtenir un diplôme agricole. Pour plus d’informations, vous pouvez consulter notre guide sur les formations agricoles.

Vous avez encore des questions ?

Je veux recevoir les actualités pour les porteurs de projet

Toutes les 2 semaines, recevez notre newsletter avec nos nouvelles fermes, des actualités et des trucs et astuces pour concrétiser votre projet d’installation agricole.