Les conseils lecture de FEVE

, le
15/5/2024
Les conseils lecture de FEVE

Vous cherchez une lecture pour votre prochain weekend au vert ? Envie de dévorer un essai instructif sur l’agriculture ou simplement un roman qui mettrait en valeur la beauté de la nature ? Voici notre sélection de livres pour tous les goûts avec un fil rouge : le vivant.

Analyse des enjeux du monde agricole ou de l'écologie, ouvrages pédagogiques, pamphlets, balades philosophiques, romans, il y en aura pour tous les goûts. Quel que soit votre choix, ces lignes feront écho à votre parenthèse au grand air. Vous allez frissonner, vous émerveiller et réfléchir. Sans plus attendre, les voici.

Sur l’écologie

Tout comprendre (ou presque) sur le climat

Tout comprendre (ou presque) sur le climat

Auteurs : Claire Marc, Anne Brès et Thomas Wagner

Sujet : Ouvrage pédagogique sur le changement climatique

Format : Récits, 300 p. environ

Vous voulez profiter de ces vacances pour muscler votre connaissance des enjeux climatiques ? Voici un livre pédagogique, qui répond aux idées reçues les plus courantes sur le climat. Le CO2 est-il nocif ? Le climat change-t-il réellement ? Quelle est la différence avec la météo ? Schémas et sources à l’appui, 25 scientifiques vous expliquent tout dans des termes si accessibles que votre nièce de 6 ans devrait comprendre. De quoi contrecarrer votre tonton climato-sceptique lors des dîners de famille.

L’extrait

« Comment parler de l’urgence climatique sans être anxiogène ? Comment transmettre les résultats de la recherche quand la dérision et l’approximation dominent ? »

Et le monde devint silencieux

Et le monde devint silencieux

Auteur : Stéphane Foucart

Sujet : La raison du déclin des insectes

Format : Essai, 300 p. environ

Où sont passés les papillons colorés qui peuplaient votre enfance ? « Disparus », clament les scientifiques, « mais pas pour les raisons qu’on croit », renchérit Stéphane Foucart. Décoré du prix européen du journalisme d’enquête, l'éditorialiste du Monde signe un livre glaçant, d’utilité publique. Il y dissèque la stratégie des industriels de l’agro-chimie pour truquer le débat public et se dédouaner de leur responsabilité dans le drame silencieux de la disparition des insectes. Éloquent et nécessaire.

Comment tout peut s’effondrer

Comment tout peut s’effondrer

Auteur : Pablo Servigne, Raphaël Stevens

Sujet : Introduction à la collapsologie

Format : Essai, 240 p. environ

Et si notre civilisation s’effondrait, non pas dans quelques siècles, mais de notre vivant ? Les auteurs imaginent comment le château de cartes du capitalisme pourrait lâcher. Au travers de la métaphore de la voiture (l’accélération, l’explosion du moteur, la sortie de route, la direction bloquée…), ils nous font entrevoir les limites systémiques de notre modèle économique actuel et les risques encourus si nous ne le réinventons pas, et vite.

Cet essai est une piqûre de guêpe effrayante et utile. Accessible quel que soit votre niveau de connaissance de l’écologie, ce livre est devenu un classique dans le milieu.

L’extrait

« Les systèmes énergétique et financier sont intimement liés. [...] Ils forment une sorte de courroie de distribution, un axe énergético-financier, qui représente le cœur de notre civilisation industrielle ».

Plutôt couler en beauté que flotter sans grâce

Plutôt couler en beauté que flotter sans grâce

Titre : Plutôt couler en beauté que flotter sans grâce

Autrice : Corinne Morel Darleux

Sujet : Réflexions sur l’effondrement

Format : Essai, 100 p. environ

Bienvenue dans la tête d’une militante éco-socialiste. À la première personne, Corinne Morel Darleux nous livre ses réflexions en vrac sur notre alimentation, notre modèle social, la société de consommation, l’énergie, la débauche de (mal)bouffe, la vision productiviste du travail et l’effondrement du vivant… 100 pages denses, dans lesquelles on redécouvre le pouvoir de l’indignation et surtout du refus. Car le projet que l’autrice suggère en filigrane, c’est bien de faire un pas de côté.

Mais aussi…

Sur l’agriculture

Essai : Qui nourrit réellement l’Humanité ?

Essai : Qui nourrit réellement l’Humanité ?

Autrice : Vandana Shiva

Sujet : L’agroécologie vs. l’agriculture industrielle

Format : Essai, 170 p. environ

L’agroécologie peut-elle nourrir les Hommes ? À rebours d’une pratique destructrice de la biodiversité et des sols (l’agriculture industrielle), l’écoféministe indienne Vandana Shiva nous invite à explorer d’autres voies. Ce livre est à la fois la démonstration que les petites fermes sont l’avenir de l’alimentation et un faisceau lumineux à suivre pour réformer l’agriculture mondiale. Au programme, la localisation et féminisation de la force agricole et la préservation des graines libres (non F1) afin de sauvegarder la diversité potagère mondiale.

L’extrait

« Seuls 30% des aliments que nous consommons proviennent des grandes exploitations agricoles industrielles. Celles qui sont responsables de 75% des dégâts écologiques infligés à la planète. Ces chiffres sont généralement ignorés, dissimulés ou contestés ».

Témoignage agricole : La vie d’un simple

Témoignage agricole : La vie d’un simple

Auteur : Émile Guillaumin

Date de publication : 1901

Sujet : La condition paysanne au XIXème siècle

Format : Récit, 280 p. environ

Prêts à actionner la machine à remonter le temps ? La France était jusqu’à la seconde guerre mondiale une grande nation paysanne. Guillaumin, fils de conteur et paysan de métier, nous offre un témoignage  inédit et radiographique de son quotidien. Bien qu’un peu daté car écrit à la sauce du début du siècle, ce récit est un véritable travail d’historien pour retracer la vie des agriculteurs d’avant-guerre. À lire pour se rendre compte de ce que signifiait être paysan avant la mécanisation à tout va.

BD : Algues vertes, l’histoire interdite

Algues vertes, l’histoire interdite

Autrice : Inès Léraud
Illustrateur : Pierre Van Hove

Sujet : La pollution agricole en Bretagne

Format : BD, 150 p. environ

L’identité de ce tueur en série est un secret de polichinelle. Avec 40 animaux et 3 humains dézingués à son actif, le premier suspect, l’hydrogène sulfuré planqué dans les algues vertes bretonnes, n’a pas dit son dernier mot. Étonnant ? Pas tellement, car la pelote d’intérêts politiques convergents, de scientifiques à la déontologie suspecte et de géants de l’agro-industrie vénaux que démène la journaliste est bien emberlificotée.

Inès Léraud a fait l’objet de menaces et d’intimidations pressantes pendant l’écriture de cette BD et depuis. Raison de plus pour découvrir et partager le scandale agricole qu’elle y décrit.

Mais aussi…

S’émerveiller devant la nature

Roman : Dans les forêts de Sibérie

Dans les forêts de Sibérie

Auteur : Sylvain Tesson

Sujet : Une retraite au cœur de la taïga et de l’hiver russe

Format : Récit, 300 p. environ

Récit autobiographique au cœur de la taïga russe, encore appelée forêt boréale.  On y côtoie le lac Baïkal, les truites sauvages, les sapins géants, la neige lourde et le froid mordant de Sibérie. Autre chose se joue aussi et surtout dans ces pages  : un éloge tacite du silence, de la lenteur, de la liberté, de la nature préservée… Ce carnet de voyage tout simple se savoure comme un berlingot : sans le croquer.

Nouvelles : Les roses d’Atacama

Les roses d’Atacama

Auteur : Luis Sepúlveda (traduit du chilien)

Sujet : Courts récits de voyages, notamment en Amazonie

Format : Récits, 300 p. environ

L’écrivain et grand voyageur sud-américain nous livre des récits de voyage sous forme de mosaïque : aucun texte n’évoque le même endroit. Le point commun entre ces récits ? Le traitement poétique de la nature, qui s’éveille, luit et fascine. J’ai trouvé dans cet ouvrage les plus dépaysantes descriptions de jungles, papillons multicolores et paysages de ma longue pratique de lectrice boulimique. Une interprétation du vivant tout simplement magnifique.

L’extrait

« La forêt éteint son intense couleur verte. Le toucan replie l’éclat de ses plumes. [...] Le cours du fleuve devient paisible, ingénu dans sa terrible grandeur ».

Sukkwan Island

Sukkwan Island

Auteur : David Vann

Sujet : La relation père-fils

Format : Roman, 200 p. environ

Que peut l’Homme lorsque la nature se déchaîne ? Dans Sukkwan Island, coup de poignard littéraire, Jim impose à son fils de 13 ans un an de résidence à la dure, sur une île sauvage du sud de l’Alaska seulement accessible en hydravion. Là-bas, ils doivent composer avec la rigueur du climat et l’immensité de la forêt. Au cœur d’une nature primaire tantôt sublime, tantôt hostile, ces retrouvailles seront prétexte à explorer la noirceur de l’âme humaine. Un grand roman américain sous forme de thriller psychologique dont vous vous souviendrez longtemps.


L’extrait

« A travers la ramure des arbres, il aperçut quelques étoiles pâles [...]. Il frissonnait. [...] La forêt était horriblement bruyante, elle masquait même son propre pouls. Des branches se brisaient, chaque brindille, chaque feuille se mouvait dans la brise, des choses couraient en tous sens dans le sous bois, des craquements bien plus lourds aussi, un peu plus loin, sans qu'il sache vraiment s'il les avait entendus ou imaginés ».

Mais aussi…

  • Le nouveau monde d’Anaïs Vanel : recueil de poèmes en prose sur un voyage au Mexique avec les illustrations de Margaux Motin
  • Walden de Henry David Thoreau, un roman américain inoubliable dans les bois du Massachussets

Voici une liste qui devrait vous occuper un moment. Vous nous en direz des nouvelles.

Vous avez un projet d’installation agricole ?

Inscrivez-vous gratuitement sur La Grange

Sur La Grange, vous pouvez : trouver une ferme, comparer le prix des terres, dimensionner et faire évoluer votre projet, échanger avec d’autres porteurs de projet, vous former et élargir vos horizons. Vous trouverez des outils pratiques, des guides, des événements et un annuaire des structures d’accompagnement.

Notre objectif ? Faciliter votre installation

Je découvre La Grange

Les articles similaires

Je veux recevoir les
nouvelles de FEVE

Choisissez la newsletter qui vous convient le mieux :

Pousse de plante avec main
🚨 Appel à projets spécial agricultrice
FEVE lance un appel à projets pour financer votre ferme !
Vous voulez devenir agricultrice, vous avez trouvé une ferme et vous souhaitez la faire financer par FEVE ? Candidatez avant le 15 juin
Je candidate