De la tech à la terre : La mission de Marc, fondateur de FEVE

, le
19/6/2023
De la tech à la terre : La mission de Marc, fondateur de FEVE

Ses débuts et sa prise de conscience

Il y a quelques semaines, Marc, cofondateur de FEVE, a eu l’honneur de passer au micro du podcast Génération Do It Yourself, propulsé par Matthieu Stefani. 

Avant de fonder FEVE avec Simon et Vincent, Marc était dans la tech depuis 20 ans. Avec d’autres associés, ils créent en 2013, une société : Dataiku, spécialisée dans la data. Aujourd’hui, Dataiku c’est + de 1200 salariés, des centaines de millions levés et une implantation aux États-Unis : une société prometteuse ! 

Oui mais voilà, la crise environnementale fait de plus en plus parler d’elle, la sonnette d’alarme est lancée, il n’est plus possible d’ignorer les enjeux climatiques et environnementaux actuels, une transition écologique est plus que nécessaire.

C'est dans ce contexte que Marc a entrepris un virage à 360°, passant d'une carrière dans la tech à la création d'une startup en lien avec l'agriculture et la transition écologique.

Marc est revenu aux racines de sa carrière et à sa passion initiale : l'agriculture.

❝ Je suis vraiment content d’avoir un chemin de vie où à 45 ans passés, j’ai pu - un peu - boucler la boucle, et me dire que ce que je suis en train de faire maintenant est pleinement aligné avec ce que je veux faire et ce dont le monde a besoin.❞

La création de FEVE 

Le milieu agricole est vieillissant, la moitié des chefs exploitants seront à la retraite d’ici 5 à 10 ans. L’urgence est là, dans cette nécessité de faire évoluer le modèle agricole actuel, de consommer mieux, d’aider à l’installation de la nouvelle génération d’agriculteurs. Et ça, ça passe par l’accès au foncier, c’est-à-dire, l’accès aux bâtiments agricoles et aux terres qui ont un coût extrêmement élevé lorsqu’on souhaite se lancer dans l’agriculture. 

Une exploitation agricole

C’est donc en créant FEVE que Marc trouve tout le sens qu’il voulait donner à son quotidien, parce que FEVE permet l’installation des nouveaux agriculteurs par le financement de leur exploitation agricole. 

La foncière solidaire

Mais alors, comment sont financées ces terres ? En fait, tout le principe de FEVE repose sur une épargne solidaire. Des citoyens comme vous et moi, investissent dans la terre agricole pour financer des fermes agroécologiques partout en France. 

❝ Nous ce qu'on a mis en place, c'est ce qu'on appelle une foncière solidaire qui collecte l'épargne des citoyens qui veulent donc épargner ou investir et aider à la transition agro-écologique ❞

FEVE est labellisée ESUS (Entreprise Solidaire, d’Utilité Sociale) qui est un label de l'économie sociale et solidaire, cela signifie que la mission de FEVE est reconnue par le gouvernement et se traduit par une incitation fiscale de 25% pour les investisseurs qui souscrivent aux parts de notre foncière solidaire.

Ainsi, les citoyens et citoyennes qui investissent dans notre foncière sont animé.es par la volonté de soutenir un projet qui leur tient à cœur, de placer leur argent dans une initiative qui a un sens pour eux. FEVE s'engage à utiliser ces fonds de manière responsable, en veillant à ce qu'ils soient affectés à des initiatives en accord avec notre idéal de projet.

Notre charte agro-écologique

C’est là où FEVE va encore plus loin dans cette démarche à impact positif, c’est de permettre la location puis l’option d’achat à des agriculteurs qui acceptent de signer une charte agro-écologique

❝ Là où on change le jeu finalement c'est qu'on le met en location qu'à des agriculteurs qui acceptent de signer une charte de pratiques agro-écologiques exigeantes ❞

Au cœur de cette charte, on retrouve l’agriculture biologique car aujourd'hui c’est un label qui parle à tous. Mais on va plus loin que ce simple label, dans cette charte, on inscrit aussi bien des aspects agronomiques que sociaux et sociétaux.

Les porteurs de projet ciblés par FEVE s’inscrivent donc eux aussi dans une démarche visant à repenser le modèle agricole pour le rendre plus adapté aux problématiques actuelles. 

La revalorisation du métier d’agriculteur

Dès le début, nous encourageons nos porteurs de projet à renouer avec les principes fondamentaux de l'agriculture. Cela signifie, par exemple, de promouvoir la diversification des cultures et éviter les monocultures.

❝ Parce que tout le monde se pose la question de comment l'agriculteur fait pour gagner sa vie sur son tracteur ! La réalité - pour là aussi, donner des grands ordres de grandeur - c'est qu'il la gagne plus à se préoccuper de sa stratégie de commercialisation et de transformation ❞

Nous avons également à cœur de rendre le métier d'agriculteur plus rentable. À cette fin, nous savons qu'ils peuvent tirer davantage de profits en se concentrant sur leur stratégie de commercialisation. C'est pourquoi nous les encourageons à mettre en place des ateliers de transformation et à produire leurs propres produits sur place. Historiquement, ces activités étaient souvent déléguées ou accaparées par l'industrie agroalimentaire.

La Grange

En amont de FEVE, on a aussi créé une plateforme : La Grange, qui propose des outils d'accompagnement et de formation pour soutenir les porteurs de projets dans la création de fermes diversifiées et durables.

C'est une plateforme qui offre un accompagnement global. L'approche est holistique, avec une volonté de prendre en compte l'ensemble du parcours d'installation agricole. 

Un exemple concret d'outil proposé par La Grange, c’est un logiciel de simulation et de dimensionnement pour accompagner la diversification. Cet outil permet aux porteurs de projet de modéliser et d'évaluer les rendements, le temps de travail, le résultat d'exploitation et les interdépendances entre les différentes activités agricoles envisagées, en fonction des terres disponibles. L'objectif est d'encourager la complémentarité des activités pour tendre vers une démarche d'auto-alimentation au sein de la ferme.

❝ [...] Ils veulent faire quelques cultures ou du maraîchage, on leur a fait un outil logiciel - on revient aux racines tech - qui permet de simuler et de dimensionner en fonction des terres disponibles une ferme multi-activités et qui modélise à la fois les rendements, le temps de travail, le résultat d'exploitation et les interdépendances entre ateliers ❞

La Grange souhaite aider les porteurs de projet à construire des fermes qui sont équilibrées, durables et qui fonctionnent de manière harmonieuse. 

Alors, nous vous recommandons vivement d'écouter ce podcast si le parcours de Marc vous intéresse. Il vous permettra de mieux comprendre le cheminement de Marc, mais aussi comment FEVE s'engage à apporter des solutions concrètes à ces enjeux cruciaux ! 

Pour écouter le podcast, c’est juste ici ⬇️

Ou sur toutes les plateformes de podcast, bonne écoute ! 

Les articles similaires

Je veux recevoir les
nouvelles de FEVE

Choisissez la newsletter qui vous convient le mieux :

Pousse de plante avec main
🚨 Appel à projets spécial agricultrice
FEVE lance un appel à projets pour financer votre ferme !
Vous voulez devenir agricultrice, vous avez trouvé une ferme et vous souhaitez la faire financer par FEVE ? Candidatez avant le 15 juin
Je candidate