Paroles d'investisseuse : Kylia, 4 bonnes raisons d'investir

, le
21/11/2023
Paroles d'investisseuse : Kylia, 4 bonnes raisons d'investir

Kylia CLAUDE est une de nos nouvelles investisseuses engagée chez FEVE en 2023. Pour nous, il est essentiel d’apprendre à connaitre tous les humains qui font de FEVE une réalité. On a donc eu envie de l’interviewer pour en savoir un peu plus sur elle et sur comment elle a en été animée par l’envie de rejoindre l’aventure en tant qu’investisseuse.

👉 Kylia, pourrais-tu te présenter en quelques mots/lignes : 

Je suis Kylia CLAUDE une femme active de 31 ans. Balance ascendant sagittaire, flexitarienne non dogmatique, consultante business développement, mais je ne suis pas vraiment fan de cette appellation, je préfère experte en "tentage de trucs", conseillère de Synthèse, Designeuse & Développeuse d'Écosystèmes. 

Bref, je suis curieuse de beaucoup de choses, je souhaite mettre les 80 000 heures de travail que je cumulerai dans ma vie au service de l’accompagnement des “dirigeants” vers une efficience plus vertueuse (si tant est que ça veuille dire quelque chose).

👉 Comment as-tu connu FEVE ?

Je ne vais pas mentir, j’ai une de mes meilleures amies qui fait partie de l’équipe de FEVE, je ne pouvais donc pas passer à côté.

👉 Pourquoi as-tu investi dans la Foncière de FEVE ?

Parce qu’ils ont su me convaincre autour de 4 axes : 

🌱 𝗠𝗲̀𝗿𝗲 𝗡𝗮𝘁𝘂𝗿𝗲 : je contribue à préserver la biodiversité sur notre territoire en régénérant les sols qui nous nourrissent grâce à l’agroécologie qui va au-delà du cahier des charges du BIO.

🧑 𝗟’𝗛𝘂𝗺𝗮𝗶𝗻 : j'aide la nouvelle génération d'agricultrices et d'agriculteurs à s’installer rapidement et décemment (7 mois en moyenne) et ça, c'est trop chouette. En lui permettant notamment d’accéder à la propriété de l’exploitation qu’il valorise quotidiennement avec son travail, grâce à la location avec option d’achat.

💰 𝗟𝗮 𝗠𝗼𝘂𝗹𝗮 : je peux devenir une investisseuse engagée à partir de 500€, c’est plutôt accessible et très concret comme investissement, tu bénéficies d’un abattement fiscal de 𝟮𝟱% et d’un rendement entre 𝟮 𝗲𝘁 𝟯%.

🦔 𝗟'𝗘́𝗾𝘂𝗶𝗽𝗲 : je soutiens une équipe constituée de belles personnes avec des cerveaux bien câblés et une dynamique incroyablement contagieuse.

👉 Qu’est-ce qui t’a plu dans ce placement ?

L’idée que mon placement contribue de façon concrète et pragmatique à l’économie réelle et à soutenir la terre qui me nourrit, qui a nourri mes parents et grands-parents et qui continuera de nourrir, je l’espère, mes enfants et leurs enfants.

👉 Que savais-tu des placements responsables avant d’investir chez FEVE ?

Bien que je fasse partie de la team des écolo-bobos, élevée au quinoa, aux yaourts soja, aux paniers AMAP et au dentifrice ayurveda (true story), je ne connaissais pas grand-chose à la finance responsable, ni à la finance tout court, je dois l’avouer. Je suis très loin d’être une serial investisseuse, pas 1 bitcoin à l’horizon. 

Jusqu’à cet été mon épargne était placée de façon très classique répartie entre un Livret A, un PEL et un LDDS sur les conseils de mon banquier dans une banque tout aussi classique, vraiment rien d’incroyable.

Je dirais que ma prise de conscience concernant l’impact négatif de la gestion de mon épargne date d’environ 2 ans, je connaissais déjà des banques comme le crédit coopératif, mais pas vraiment plus et j’ai décidé d’opérer un changement notamment à la lecture du livre “Une économie à nous” d’Eva Sadoun grâce auquel j’ai appris que seulement 50% de mon épargne placée sur mon LDDS soutenait des projets de l’économie durable et solidaire. 

Autant dire que je me suis senti bien bête, mais je ne devrais pas être la seule dans ce cas, car ce produit d'épargne est détenu par 24,2 millions de Français pour des encours d'environ 121,8 milliards d'euros fin 2020... Ça fait combien de fermes agro-écologie ça ?

Bref, ça a été le déclencheur qui m’a mise en action pour faire évoluer mon épargne car jusqu’alors, j’avoue que la charge mentale concernant le volet administratif de ces changements m’avait un peu freinée.

👉 Quel message as-tu envie de faire passer à travers ce choix ?

Quand on a la chance de faire partie des privilégiés qui ont de l’épargne, et il est important d’en être bien conscient. Il est de notre devoir et responsabilité qu’elle contribue à l’économie réelle dans le but de construire un monde meilleur ou a minima, moins mauvais.

👉 Comment s’est passée ton expérience avec FEVE ?

Franchement, plus simple tu meurs : un questionnaire, ta carte d’identité, un mail, un RIB, un virement et PAFFF… ça fait des Chocapics (bio et locaux évidemment) ! 

Bref, en 15 minutes, l’affaire était pliée.

👉 Pourquoi as-tu choisi d’investir dans la terre agricole ?

Parce que la terre qui nous nourrit et nous fait vivre, c'est un peu la base non ?! 

Au-delà des chiffres et des constats qui parlent d’eux-mêmes. C’est un placement tout simplement pragmatique et tangible et porteur de sens, en tout cas pour moi. 

👉 Es-tu contente de soutenir des agriculteurs et des agricultrices ?

Hahaha, c’est une question rhétorique non… Je suis surtout heureuse de savoir que mon argent aide concrètement des humains à préserver le vivant.

👉 As-tu des idées ou des envies pour aller encore plus loin dans cette démarche ?

Oulààààà des idées, j’en ai 1 000 et l’équipe de FEVE est très patiente au regard des mails extrêmement longs que j’ai pu leur envoyer à ce sujet (my bad).

Mais si je devais choisir un sujet/axe pour aller encore plus loin, ça serait le sujet de contribuer concrètement avec mon épargne chez FEVE, à ce que les agriculteurs/trices aient un revenu décent. C’est un point central pour moi, notamment dans la viabilité d’un projet, et ça rejoint le sujet du coût réel de notre alimentation qui est biaisé par des modèles économiques dans lesquels la rémunération des agriculteurs/trises sont minorés, voire inexistant.

Bref, c’est un sujet éminemment important à prendre en compte.

👉 Pour toi, un futur souhaitable, ça ressemble à quoi ?

C’est complexe et simple à la fois, je vais essayer de ne pas faire une réponse de Miss France.

Un futur souhaitable, c'est un futur dans lequel la hiérarchisation du vivant n’existe plus. 

Voilà, je drop le mic, là-dessus.

Comme Kylia, investissez dans la terre agricole

La foncière solidaire de FEVE vous permet de diversifier votre patrimoine en investissant facilement dans le foncier agricole. Grace à son agrément ESUS, vous bénéficiez d’avantages fiscaux intéressants. Investir dans le foncier agricole c’est aussi permettre à des centaines d’agriculteurs de s’installer sur des fermes agroécologiques diversifiées. Rejoignez la communauté pour avoir un impact positif avec votre épargne.

Je rejoins la communauté d'investisseurs

Les articles similaires

Je veux recevoir les
nouvelles de FEVE

Choisissez la newsletter qui vous convient le mieux :

Pousse de plante avec main
🚨 Appel à projets spécial agricultrice
FEVE lance un appel à projets pour financer votre ferme !
Vous voulez devenir agricultrice, vous avez trouvé une ferme et vous souhaitez la faire financer par FEVE ? Candidatez avant le 15 juin
Je candidate