Les algues vertes, écrit par Pierre Jolivet et Inès Léraud

, le
20/7/2023
Les algues vertes, écrit par Pierre Jolivet et Inès Léraud

Vous avez dû en entendre parler récemment, même depuis quelques années, puisque ce fléau est un désastre écologique. Nous vous parlons des algues vertes. 

Chaque printemps, ces algues prolifèrent en Bretagne en raison de divers facteurs. La faible profondeur de l'eau offre aux algues l'accès essentiel à la lumière du soleil, favorisant ainsi leur multiplication. De plus, les faibles courants d'eau empêchent leur dispersion, n’arrangent en rien la situation. Mais le principal responsable de cette prolifération est la présence excessive d'éléments nutritifs pour ces algues, dans les eaux, notamment le nitrate, dont 94 % proviennent de l'agriculture intensive.

Le problème avec ces algues, au-delà de leur aspect et de leur odeur repoussante, c’est qu’elles représentent un véritable danger. En se décomposant, ces algues libèrent du sulfure d’hydrogène, un gaz qui peut présenter un risque mortel.

Inès Léraud s'est passionnée pour cette problématique en s'installant en Bretagne, décidée à enquêter sur ce phénomène peu abordé par les autorités. Son travail aboutira à la création d'une bande dessinée, Algues vertes, l'histoire interdite, qui connaîtra un immense succès avec 150 000 exemplaires vendus, permettant ainsi de sensibiliser enfin le grand public à cette réalité.

Les algues vertes, un film fort pour retracer un phénomène placé sous silence 

Forte du triomphe de la bande dessinée, Inès Léraud, accompagnée de Pierre Jolivet, poursuit son engagement en dévoilant maintenant cette histoire au travers d'un film. Depuis le 12 juillet, Les algues vertes est projeté dans les salles de cinéma. 

L'histoire du film suit l'enquête menée par la journaliste Inès Léraud, qui depuis des années se bat pour révéler la vérité concernant la dangerosité des algues vertes.

En 2016, Inès, brillamment incarnée par Céline Sallette. arrive dans un petit village du Finistère, pour réaliser des reportages sur l'agro-industrie.

Au cours de ses recherches, elle découvre plusieurs décès troublants dont les enquêtes ont été abrogées. Ces découvertes la poussent à soupçonner que ces morts pourraient être liées à une intoxication au sulfure d'hydrogène, un gaz émis lors de la putréfaction des algues vertes, qui envahissent les côtes bretonnes depuis 40 ans. Prise d'une détermination sans faille, elle se lance dans une enquête qui devient rapidement une véritable obsession.

Tandis qu'elle recueille des preuves accablantes contre l’agriculture intensive, elle doit aussi faire face à des menaces d’individus qui n’aiment pas trop son implication dans cette affaire et tentent de dissuader la poursuite de ses recherches. Malgré ces pressions, Inès continue courageusement son combat pour révéler la vérité au grand jour, laissant son micro de journaliste s'emplir d'éléments accablants contre le système en place.

L’avis de Juliette, Cheffe de projet chez FEVE

“J’avais déjà lu l’excellente BD d’Inès Léraud, je connaissais donc déjà les faits, mais le film a été une agréable surprise : non seulement le réalisateur propose une restitution scrupuleuse de l’enquête, mais il en fait un film presque policier avec juste ce qu’il faut de romanesque et de beaux personnages bien interprétés - j’ai particulièrement apprécié la douceur apportée par la romance entre les deux actrices principales.

Ce film propose une plongée passionnante dans cette enquête autour du scandale breton des algues vertes. La mise en scène, sans fioritures, chemine linéairement dans l’enquête de 2015 à 2022. Au fur et à mesure des révélations et de la succession des rencontres de l’enquêtrice (agriculteurs, FNSEA, lobbies alimentaires, élus locaux, famille de victimes, justice, etc.), il permet à chacun.e de comprendre les enjeux complexes autour des algues vertes et les ramifications impressionnantes d’un tel scandale.

Finalement, malgré la gravité du sujet, j’en suis ressortie boostée par le courage des personnages, qui m’a donné envie de continuer à me battre pour un modèle agricole respectueux du vivant (humain·e·s inclus·e·s 🙂) et de l’environnement. On passe un très bon moment tout en apprenant énormément, : à voir sans hésiter !”

Un sujet délicat mais plein d’espoir

Ce film aborde un sujet délicat, mais on a bon espoir qu’il contribue à éclairer le grand public sur le phénomène des algues vertes et l’implication de l’agriculture intensive et industrielle. 

Il vous offre une occasion unique d'en apprendre davantage sur ce phénomène, sans toutefois se présenter comme un documentaire dramatique. On vous le recommande vivement pour une prise de conscience enrichissante et pertinente.

Il est à l’affiche en ce moment, si vous souhaitez le voir 🙂

“ Il n’y a pas d’un côté les méchants agriculteurs et de l’autre, les gentils écologistes, c’est ça qui m’a passionné dans ce film ! C'est que tout ça est très complexe. Il y a beaucoup d’agriculteurs qui sont pris en otage par le système et qui en souffrent.” Pierre Jolivet, réalisateur.

Pour soutenir la transition agroécologique, vous pouvez investir dans la foncière solidaire de FEVE 💪

Les articles similaires

Je veux recevoir les
nouvelles de FEVE

Choisissez la newsletter qui vous convient le mieux :

Pousse de plante avec main
🚨 Appel à projets spécial agricultrice
FEVE lance un appel à projets pour financer votre ferme !
Vous voulez devenir agricultrice, vous avez trouvé une ferme et vous souhaitez la faire financer par FEVE ? Candidatez avant le 15 juin
Je candidate